white_jocker (white_jocker) wrote,
white_jocker
white_jocker

  • Mood:

No huyas mi ángel, que yo corriendo no te alcanzo.

No huyas mi ángel, que yo corriendo no te alcanzo.
En el aire quedó el aroma muriendo de pena. En mi cara, la estupidez
de un adiós. Velero de agua dulce que murió en el delta. A costa
de mirar tu figura sombreada en carboncillo, cae una lágrima opaca
ensuciando el negro, que cual rímel, se corre, engarzando de azabaches
el panel del espacio que nos separa.

No huyas mi ángel, que yo corriendo no te alcanzo.
Déjame ser el celo que te ruega volver y ayúdame a no necesitarte
que el cariño me rompe las espectativas. Tu abrazo, creó una aurora
en mi pecho y me regala la esperanza de tocar tu mejilla nuevamente.

Por eso, repito con lastre que no huyas mi ángel; pues yo corriendo
no te alcanzo; y cada mañana, despierto sonriente con el deseo de
tenerte a mi lado para poder besar tu frente y decirte mientras
duermes:
- Soñare a tu lado aunque tu huída, jamás tenga alcance.-
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
  • 1 comment
Les couts de l’ [url=http://www.dopimmo.com]immobilier achat[/url] ancien pourraient accuser une nouvelle chute d’au moins 10% sur les douze prochains mois, suivi de nouveaux replis de 5% en 2010 et de 3% en 2011.
Aprcs un premier repli de 3,1% en 2008, les prix de l’ [url=http://www.dopimmo.com]immobilier achat[/url] neuf pourraient accuser une nouvelle chute d’au moins 10% sur l’an prochain. Et la reduction devrait se poursuivre les annיes suivantes si l’on se fie aux scיnario les plus pessimistes avancיs par la Fnaim.
D’aprcs une יtude publiיe ce matin, la Fיdיration nationale des agences [url=http://www.dopimmo.com]immobilier[/url] rappelle en effet que la chute s’est fortement accיlיrיe en fin d’annיe… Aprcs avoir enregistrי un recul de 2,9% au cours du 3cme trimestre, les prix des logements anciens se sont effondrיs de prcs de 6,5% au cours du seul 4cme trimestre de 2008.
La baisse des taux enclenchיe fin 2008 ne suffira donc pas r renverser la tendance et r relancer la demande r court terme. Plusieurs raisons r cela. Depuis quelques mois, les agents immobiliers constatent que les nיgociations sont de plus en plus tendues entre vendeurs et acheteurs. « Surtout, malgrי des taux qui repassent en dessous de la barre des 5%, il est r craindre que les banques ne desserrent pas facilement leurs conditions de crיdit dans les mois r venir. Pour l’heure, les exigences d’apport personnels restent toujours trcs strictes : autour de 10 r 20% en moyenne », observe Renי Pallincourt, prיsident de la Fיdיration nationale des agents immobiliers
Face r ce constat, la Fnaim prיfcre donc parier sur une stabilisation du marchי r horizon 2012. « Une nouvelle baisse d’au moins 10% est encore nיcessaire pour rיtablir la solvabilitי des mיnages et permettre de relancer le marchי [url=http://www.dopimmo.com]immobilier achat[/url] » note Renי Pallincourt. Compte tenu de l’יvolution incertaine de la crise יconomique, la Fיdיration s’avance meme, pour la premicre fois, r יvoquer de nouvelles baisses de prix au cours des prochaines annיes. La Fnaim anticipe ainsi un repli de 5% en 2010 et de 3% en 2011.